Écoute dirigée des pièces de la collection

ÉCOUTE DIRIGÉE DES
PIÈCES DE LA COLLECTION
Introduction INTRODUCTION   objectifs pédagogiques OBJECTIFS PÉDAGOGIQUES Introduction RETOUR
 
Exemples sonores Pour en entendre davantage SYNTHÈSE — FM
DÉFINITION  
   
Découverte par John Chowning vers la fin des années 60, la synthèse FM est un procédé de génération sonore basé sur la modulation de fréquence (FM pour Frequency Modulation). D'abord, présente sur le Synclavier, elle perça commercialement en 1983 avec le DX7 de Yamaha. Suivit toute une pléthore de synthétiseurs du même type, commercialisés par la plupart des grands fabricants d’appareils musicaux électroniques. Les compositeurs délaissèrent alors pendant un long moment les synthétiseurs basés sur la synthèse soustractive, lesquels, après avoir été pour un temps au purgatoire, revinrent au-devant de la scène, d’abord via les musiques techno, puis en électroacoustique.

« L'intérêt principal de la synthèse FM » signale Wikipédia, « est qu’avec seulement deux oscillateurs, on peut générer un son contenant un grand nombre de partiels ». En d’autres termes, il est relativement simple de générer une grande variété de sons au contenu harmonique très riche. Les sons ainsi produits ont cependant pour inconvénient d'être beaucoup plus durs et métalliques que ceux produits par la synthèse sonore soustractive, maintenant retenus pour leur « chaleur ». L’autre défaut est que ce type de système générait à ses débuts un désagréable « bruit de quantisation » (aliasing noise), qui salissait et dénaturait les timbres.
 
Définition
Définition
Définition
Exemples sonores
Définition
Pour en entendre davantage


Produit avec le soutien financier du Ministère du Patrimoine Canadien

Patrimoine canadien      Gouvernement du Canada

Concordia


Tous droits réservés © 2008

Projet d’archivage Concordia (PAC) Communauté électroacoustique canadienne / Canadian Electroacoustic Community