LA COLLECTION DANS l'HISTOIRE DE L'ÉLECTROACOUSTIQUE

LA COLLECTION DANS l'HISTOIRE DE L'ÉLECTROACOUSTIQUE
Introduction INTRODUCTION   objectifs pédagogiques OBJECTIFS PÉDAGOGIQUES Introduction RETOUR


1897-1945
L'ÉLABORATION DES PREMIERS INSTRUMENTS



Entre 1897 et 1940 : invention de plusieurs instruments expérimentaux mécaniques, électromécaniques, photoélectriques ou électroniques tels : le Telharmonium de Thaddeus Cahill.

Le Piano Radio-Électrique de A. Givelet & E. Coupleaux, qui peut être considéré comme le premier vrai synthétiseur, verra le jour en 1929, en France.


1906
États-Unis
Telharmonium de Cahill (à Holyoke) dont le son rappelait l’orgue Hammond.
  
1911-1913
États-Unis
Lee De Forest invente et perfectionne l’audion, c’est-à-dire la lampe à vide qui permettra ultérieurement l’amplification.
  
1913
Italie
Luigi Russolo rédige et publie le manifeste « L’art des bruits ». Cela l’amènera à construire ses Intonarumori.
 
  
1914
Italie
Première de l’orchestre d’Intonarumoris.
  
1919
Russie
Léon Theremin invente le Theremin.
  
1920
États-Unis
Naissance de la Muzak.
 
  
1921-1928
Allemagne
Jörg Mager invente plusieurs instruments électroniques monophoniques ou semi-monophoniques conçus au départ spécifiquement pour exhorter les possibilités de la microtonalité. Mager les réunira sous le terme générique « Sphärophon ». Suivront les Elektrophon, Kurbelsphärophon, Klaviatursphärophon, Partiturophon, et enfin le Kaleidophon.

À noter : le terme « elektrophon » passera à l’histoire, mais sera utilisé à d’autres fins.
  
1924
Italie
Ottorino Respighi, par son œuvre « Les Pins de Rome », place parmi les instruments de l’orchestre, un gramophone pour reproduire des chants d’oiseaux.
  
1925
États-Unis
Début de l’enregistrement « électrique », c’est-à-dire où l’on utilise un microphone et un amplificateur plutôt que de capter le son par des moyens purement acoustiques.
 
1927
URSS
Alexandre Mossolov compose et créé « Fonderie d’acier », une œuvre de « musique concrète », dans laquelle étaient utilisés des sifflets d’usines, des bruits de moteurs, etc. Il y a, dans ces années, un fort courant en Russie de musique industrielle de ce type.
1928
Allemagne
Mise en place des principes de la bande magnétique et du magnétophone tel qu’on les connaît. AT&T (American Telephone and Telegraph) commence à utiliser cette technologie pour tenter de mettre sur le marché des répondeurs téléphoniques.


États-Unis
Premier film parlant officiel « The Jazz Singer ». Dès 1906, des essais de films sonores avaient été tentés, mais aucun procédé n’était commercialement ou techniquement viable.


France
Création des Ondes Martenot, instrument à clavier électrique.
1928-29
France
Présentation, par Edouard E. Coupleux et Joseph A. Givelet, à l’exposition universelle de Paris de 1929, du premier « synthétiseur ». l’instrument est désigné comme étant « “Automatically Operating Musical Instrument of the Electric Oscillation Type.” Un papier perforé y contrôle 4 voix, un peu comme dans un piano mécanique, mais l’on peut également régler sur chaque voix la modulation pour obtenir un trémolo et changer les timbres grâce à des filtres. Cette machine n’a pas marché commercialement mais a servit de base à d’autres appareils comme le “Kent Music Box” au début des années 50 ou, plus important, le “RCA Music Synthesizer” ». L’instrument était polyphonique! (Haro, Petite histoire)
  
1930
Allemagne
Essais de « Grammofonmusik » de Paul Hindemith et Ernst Toch. Ces essais, perdus sauf un seul, utilisaient le gramophone comme instrument altérateur du son (via la transposition de vitesse).
  
1930-1935
États-Unis
Les grands réseaux de radio (CBS, NBC, etc.) se mettent en place et ébranlent sérieusement l’industrie du disque du fait qu’ils emploient des musiciens dans toutes leurs émissions en direct.
 
  
1931
Allemagne
Jörg Mager reçoit une commission pour créer des sons de cloche électroniques pour le Festival de Bayreuth (pour l’opéra « Parsifal »).
États-Unis
Invention d’un instrument qui révolutionnera la musique populaire dans les années 60 : la guitare électrique Rickenbacker A22.
  
1933-1935
États-Unis
Laurens Hammond invente l’orgue portant son nom (il utilise les principes de Cahill).
  
1945
Canada
Hugh Le Caine invente le Electronic Sackbut (un des premiers vrais synthétiseurs).
  
1947
France
Harald Bode invente le Melochord, un instrument électronique monophonique à clavier qui allait devenir un des premiers outils de travail du Studio de Musique électronique de Cologne.
  
1906 1911 1913 1914 1919 1920 1921 1924 1925 1927 1928 1928-2 1930 1930-2 1931 1933 1945 1947
 
1906 1911+ 1913 1914 1919 1920 1921+ 1924 1925 1927 1928 1928+ 1930 1930+ 1931 1933+ 1945 1947


Produit avec le soutien financier du Ministère du Patrimoine Canadien

Patrimoine canadien      Gouvernement du Canada

Concordia


Tous droits réservés © 2008

Projet d’archivage Concordia (PAC) Communauté électroacoustique canadienne / Canadian Electroacoustic Community